La société ferroviaire française a réduit le nombre de trains qu’elle

  • Home
  • Blogs
  • La société ferroviaire française a réduit le nombre de trains qu’elle

En raison du problème du COVID-19, la société ferroviaire française a réduit le nombre de trains qu’elle exploite.

Selon un représentant de la SNCF, la société nationale des chemins de fer français, 10 pour cent de ses trains à grande vitesse et 20 pour cent des autres trains de grandes lignes seraient supprimés la semaine prochaine.

Suite à une baisse des réservations due à l’épidémie, la mesure entrera en vigueur.

Un porte-parole de la SNCF Voyageurs a indiqué à l’AFP que le plan de transport des TGV (train à grande vitesse) serait ajusté à partir de la semaine prochaine pour accueillir jusqu’à 90 % du service prévu et 80 % pour les Intercités (autres grandes lignes). Cela est dû à une baisse de 30% des réservations depuis le début de l’année, notamment en semaine.

L’entreprise a déclaré que les passagers dont les trains ont été annulés seront informés et auront la possibilité de changer de réservation ou de recevoir un remboursement.

Le service transmanche d’Eurostar circulera sur moins de 10 % de ses trains réguliers.

Afin d’assurer un service de transport plus fiable pour les passagers, le porte-parole a déclaré : “Il ne s’agit pas d’annulations imprévues mais d’arrangements de transport sur mesure, qui peuvent tenir compte du nombre plus faible de voyageurs (…)”.

En France, la cinquième vague de COVID-19 a déjà eu un impact sur les trains locaux. Plus de 328 000 nouveaux cas de maladie ont été enregistrés dans le pays vendredi, établissant un nouveau record pour le pays.